Espace membre

Cet espace est dédié aux étudiants, aux enseignants et au personnel administratif de l'école

Valider

Mot de passe oublié?

Actualités de l'école

23/01/2017

Soutenance de Thèse de Doctorat Imen NASR



Soutenance de thèse de doctorat le 23/01/2017 à 09H00 , à l'amphi de l'Iset'Com.


Intitulé :Algorithmes et Bornes minimales pour la Synchronisation Temporelle à Haute Performance - Application à l’Internet des Objets Corporels

Présentée par :   Imen NASR



Jury


Président

Mohamed SIALA

Professeur à SUP’Com, Tunis

 

 

 

Examinateur

Pascal LARZABAL

Professeur des Universités à ENS Cachan

 

Rapporteurs

Monia TURKI

Professeure à l’ENIT, Tunis

 

Emanuel RADOI

Professeur des Universités à l’université de Bretagne Occidentale

 

Directeur de thèse

Sofiane CHERIF

Professeur à Sup’Com, Tunis

 

Benoît GELLER

Professeur à l’ENSTA ParisTech

 

Co-encadrant

Leïla NAJJAR ATALLAH

Maître de Conférences à Sup’Com, Tunis

 

Résumé


Pour faire face au vieillissement de la population, et aux coûts de santé publique, qui demandent des dépenses de plus en plus importantes, le monde médical s'accorde à dire que les personnes utiliseront l'auto-médicalisation via des réseaux de capteurs sans fil disséminés sur le corps. Ce type de réseau sera employé pour un meilleur suivi médical tout en réduisant les coûts d'hospitalisation et de transport des malades. Ces capteurs, dits Wireless Body Area Network (WBAN), déployés au voisinage du corps, sur la surface ou à l'intérieur du corps, constituent alors un élément clé de l'internet des objets ou Internet of Things (IoT).


Malgré les difficultés engendrées par le canal de communication corporel, les communications doivent être fiables car elles engagent souvent des paramètres vitaux.


La synchronisation temporelle est la première opération effectuée par le démodulateur. Elle permet d'assurer que les échantillons transmis aux processus de démodulation puissent réaliser un taux d'erreurs binaires le plus faible.


Dans cette thèse, nous proposons l'étude d'algorithmes innovants de synchronisation temporelle à haute performance.


D'abord, nous avons proposé des algorithmes exploitant l'information souple du décodeur en plus du signal reçu afin d'améliorer l'estimation aveugle d'un retard temporel supposé constant sur la durée d'observation.


Ensuite, nous avons proposé un algorithme original basé sur la synchronisation par lissage à faible complexité.


Cette étape a consisté à proposer une technique opérant dans un contexte hors ligne, permettant l'estimation d'un retard aléatoire variable dans le temps. Elle consiste à estimer le délai temporel d'un échantillon à l'autre via des boucles d'aller-retour sur plusieurs itérations. Les performances théoriques en termes de biais et d'EQM à chaque itération ont également été évaluées. Nous avons montré que les performances d'un tel estimateur dépassent celles des algorithmes traditionnels.


Des algorithmes de synchronisation ont également été proposés dans un contexte où le canal de propagation présente des imperfections.


Afin d'évaluer la pertinence de tous les estimateurs proposés, pour des retards déterministe et aléatoire, nous avons comparé leurs performances à des bornes de Cramèr-Rao que nous avons développées pour ce cadre. Enfin, nous avons évalué les algorithmes proposés sur des signaux WBAN.


Mots-clés


Synchronisation temporelle, borne de Cramèr-Rao, Réseaux WBAN, Maximum de Vraisemblance, Maximum a Posteriori.