Espace membre

Cet espace est dédié aux étudiants, aux enseignants et au personnel administratif de l'école

Valider

Mot de passe oublié?

Evènements et manifestations

28/06/2014

Soutenance de thèse de doctorat de Mohamed TEKAYA



Soutenance de thèse de doctorat le 28 juin à 9H, à l'amphi 2 de Sup'Com.


Intitulé : Améliorations des Mécanismes de Routage avec Equilibrage de Charge dans le contexte des Réseaux ad hoc avec contrainte Energétique et Amélioration Prédictive de la QdS temps réel

Présentée par : Mohamed TEKAYA 




Jury


President

Mme Sihem GUEMARA

Professeur à Sup'Com, Tunis

 

 

 

Rapporteurs

Mr. Tijani CHAHED

Professeur à Telecom SudParis, France

 

Mr. Sadok BOUAMAMA

Maître de Conférences à l’ENSI, Tunis

 

Examinateur

Mr. Noureddine HAMDI

Professeur à l’INSAT, Tunis

 

Directeur de Thèse

Mr. Nabil TABBANE

Maître de Conférences à Sup'Com, Tunis

 

Co-directeur de thèse

Mr. Sami TABBANE

Professeur à Sup'Com, Tunis


Résumé


Les réseaux Ad hoc mobiles sont les réseaux sans fils qui ne requièrent aucune gestion centralisée ni d’infrastructures fixes. Du fait de leur flexibilité et de leur architecture distribuée, les réseaux Ad hoc offrent des avantages économiques et une facilité de déploiement. Néanmoins, cette même dynamique de la topologie pose de nombreux défis pour la conception d’un protocole de routage efficace pour ce type de réseaux. Un exemple de tels défis est la répartition de la charge. Le routage multi chemin avec équilibrage de charge offre une solution pour alléger la congestion du réseau et augmenter sa capacité et sa fiabilité. Partant de la constatation que l’utilisation de plusieurs routes simultanément pour la transmission de données permet d’améliorer les performances du réseau, nous proposons le protocole LB-AOMDV (Load Balancing-AOMDV), une solution pour l’équilibrage de charge qui permet de répartir la charge sur les routes les moins congestionnées. Les résultats de la simulation montrent une amélioration des performances globales du réseau pour les protocoles multi chemins avec équilibrage de charge. D’autre part, les réseaux ad hoc posent des problèmes spécifiques ayant une influence importante sur les solutions à mettre en place pour assurer la Qualité de Service (QdS). En effet, dans les réseaux ad hoc, il n'y a pas de contrôle d'admission qui gère l'ensemble du trafic pour toutes les stations. Pour résoudre ce problème, nous avons proposé une approche basée sur le protocole LBAOMDV permettant de supporter d’une part le routage multi chemin combiné avec le mécanisme d’équilibrage de charge et d’autre part le respect des contraintes de QdS exigées par les applications temps réel. Grâce au couplage du protocole de routage multi chemin avec le mécanisme de répartition de charge, nous avons réussi à implémenter un nouveau protocole appelé QLB-AOMDV, tenant compte des exigences de la QdS. Ce protocole permet une bonne répartition de la charge du réseau avec une bonne QdS de bout en bout. En plus, malgré les progrès technologiques réalisés, l’énergie demeure encore une ressource critique et une autre problématique majeure dans un environnement ad hoc, étant donné que les stations mobiles sont munies de batteries autonomes dont la capacité est limitée. Pour cette raison, et en vue de prolonger la durée de vie du réseau, nous avons proposé un nouveau protocole de routage qui exploite la capacité restante de la batterie de chaque nœud et respecte la contrainte de délai dans le processus de sélection de la route pour l’acheminement des paquets de la source vers la destination, ce protocole s’intitule DRE-AOMDV. Compte tenu de la nature des réseaux ad hoc, il est difficile de supporter des applications temps réel avec une QdS appropriée telles que les applications multi média. Ces applications sont caractérisées par des contraintes temporelles plus ou moins critiques avec une tolérance de perte prédéfinie qui ne doit pas dégrader la QdS demandée par ces applications. nous avons exploité la tolérance de la dégradation de la QdS d’une large classe d’applications temps réel en termes de non respect de l’échéance des paquets en utilisant le modèle (m,k)-firm. Nous avons montré d’après cette étude l'importance d’intégrer la contrainte (m,k)-firm pour l’amélioration de la QdS exigée par les applications temps réel. Dans la dernière partie, pour assurer une QdS appropriée aux applications temps réel dans les réseaux ad- hoc, nous avons appliqué le modèle ARMA (AutoRegressive Moving Average) qui permet la prédiction des ressources nécessaires aux exigences de ces applications temps réel. Ce modèle se compose de deux parties : une partie (AR) Auto-Régressive et une partie (MA) Moyenne Mobile.


Mots-Clés


réseaux ad hoc, routage, équilibrage de charge, qualité de service, optimisation de la consommation d’énergie, AODV, AOMDV, LB-AOMDV, QLB-AOMDV, DRE-AOMDV, (m,k)-firm, modèle ARMA (AutoRegressive Moving Average)