Espace membre

Cet espace est dédié aux étudiants, aux enseignants et au personnel administratif de l'école

Valider

Mot de passe oublié?

Liste des enseignants

Riadh TEBOURBI

  • Grade : Maître Assistant
  • Spécialité : Télécommunications
  • Téléphone à l’institut + numéro de poste : 70 240 964
  • Email universitaire ou personnel : Riadh TEBOURBI.jpg

 

Présentation


Riadh Tébourbi est Maître assistant à SUP'COM (Ecole Supérieure des Communications de Tunis) depuis 2004. Il a obtenu le diplôme d’ingénieur de l’Ecole Nationale des Arts et Industries de Strasbourg, puis le diplôme d’Etudes Approfondies photonique et image, de l’Ecole Nationale Supérieure de Physique de Strasbourg et enfin une Thèse de Doctorat de L’Ecole Nationale d’Ingénieurs de Tunis. Il fait partie actuellement du Laboratoire de Télédétection et Systèmes d’Information à Référence Spatiale (LTSIRS). Ses axes de recherche sont la reconstruction tridimensionnelle à partir d’images stéréoscopiques, l’indexation et la recherche d’images par le contenu (CBIR) et de segmentation d'images multispectrales/hyperspectrales.

 

Cours enseignés à Sup'Com

  • Système d’Information Géographique – 3 ème année
  • Imagerie 3D - 3 ème année
  • Télédétection SIG - 2 ème année
  • Développement de services multimédias - 3 ème année
  • Programmation avancée orientée objet - 3ème année

 

Expérience

  • Depuis 2004 : Ecole Supérieure des Communications de Tunis (Sup'Com) : Maître assistant
  • 2001-2004 : Ecole Supérieure des Communications de Tunis (Sup'Com) : Assistant
  • Participation notamment au :
    • Projet "Indexation d'images satellitaires", financé par le Comité Mixte INRIA/Université de Tunis II en collaboration avec l’INRIA
    • Projet Flaubert (Flood in Arid Units By Earth Remote Sensing Techniques), financé par la Commission européenne et dont l’objectif était l'évaluation de l'écoulement de l'eau dans les régions semi-arides par la télédétection Radar.
    • Projet de SAGATELE : « GIS pour un système de Geo-Aide dans la conservation de l'eau en utilisant des indicateurs biophysiques et socio-économiques », financé par le centre de recherche et de développement international (CRDI) du CANADA.